JOIE DE L'AMOUR

Imprimer
A la suite du long parcours synodal engagé depuis plus de deux ans autour de la Famille, le pape François vient de publier un magnifique texte intitulé "Amoris Laetitia : la joie de l’amour". Cette ‘exhortation apostolique’ reprend l’ensemble du parcours, et le prolonge, invitant les communautés locales à continuer à chercher ensemble, dans une « créativité missionnaire », les moyens d’accompagner au mieux les familles, dans leur désir d’aimer, en tenant compte de leurs réalités bien concrètes et souvent marquées par la fragilité.

Il nous faudra prendre le temps de lire, de recevoir pleinement ce cadeau qui est fait à toute l’Eglise, et spécialement aux familles. Mais, dès maintenant, je voudrais en tirer une conséquence pratique… Nous vivrons, ce dimanche 22 mai, à l’église St François, la messe de l’Alliance : les futurs mariés y seront spécialement accueillis, et les couples mariés seront invités à renouveler les engagements de leur sacrement de mariage ; ceux qui  ont vécu une rupture du lien conjugal, ceux qui sont seuls, recevront une bénédiction particulière, qui s’étendra à tous les états de vie.

Pour préparer ce renouvellement des engagements du mariage, je propose que les couples prennent un temps en couple, sous le regard du Seigneur, pour faire le point sur leur vie de couple. Trouver un moment calme, sans les enfants bien sûr… On pourrait d’abord invoquer l’Esprit Saint : lui seul sait pleinement réunir « Amour et Vérité », (cf. Ps.85-84, 11) ; lui demander la grâce de pouvoir accueillir l’autre avec ses lumières et ses faiblesses, le voir dans la bienveillance de notre du Père du ciel.

Il s’agit ensuite de s’écouter mutuellement, pour se réjouir des belles choses que chacun vit (on les connait peut-être, mais pas toujours) ; aussi pour se dire les choses qui ne vont pas. Non pour régler ses comptes, ni même pour chercher des solutions – du moins en premier lieu ; mais en commençant par écouter l’autre dans son ressenti. C’est le partage des émotions de l’autre qui crée la communion entre deux personnes, et c’est d’abord cela qu’il faut viser. … Les solutions viendront ensuite, et bien plus facilement si ce premier temps est vécu pour lui-même, gratuitement.

Les thèmes à partager sont multiples, en voici quelques uns : la communication dans notre couple, la répartition des tâches familiales, en général, et en particulier l’implication de chacun dans l’éducation des enfants ; la prière en couple et en famille.

Ce dialogue sera peut-être l’occasion de se dire merci, de se demander pardon, de prendre de nouvelles orientations, de se redire je t’aime. Et le renouvellement des engagements du mariage, le 22 mai, sera d’autant plus vrai.

Pascal Desquilbet, CCN