DYNAMIQUE MISSIONNAIRE

Imprimer
En cette fin d’octobre, la rentrée étant faite, le bateau a repris son rythme de croisière… Il est bon de faire le point, de vérifier le cap…

Nous pouvons nous réjouir de la dizaine de catéchumènes en route vers le baptême ou la confirmation, de la douzaine d’invités au parcours Alpha, de la quarantaine de personnes engagées dans les fraternités Ste-Marie, des nouveaux animateurs pour la catéchèse des enfants. En revanche nous devons préoccuper de leur petit nombre : ils sont 25 à 30 enfants par année, ce qui n’est pas si mal par rapport aux années précédentes… mais bien peu au regard de la population de la paroisse. Il nous faut donc encore accentuer notre dynamique missionnaire, comme nous y exhorte le pape François : « Constituons-nous dans un état permanent de mission » (Evangelii Gaudium 25). Je vois en particulier deux directions dans lesquelles nous pouvons concrètement le vivre.

D’abord du côté des enfants et de leurs familles. Un week-end a été fixée (les14 & 15 mars) pour l’évangélisation des enfants, dans une pédagogie extrêmement dynamique, qui – au témoignage des paroisse qui l’ont déjà mis en œuvre – porte un fruit très marquant , pour ces enfants, et par suite aussi pour leur famille… L’idée est de mettre ensemble adultes, adolescents et enfants pour découvrir et vivre l’Evangile dans son noyau le plus central : le « Kérygme » : proclamation de l’amour de Dieu et du salut en Jésus, par des mimes, des sketches et chants gestués, en petites équipes.

J’invite donc ceux qui le peuvent, adultes et adolescents, à participer à la journée de formation qui aura lieu le samedi 15 novembre. Pas besoin de compétence particulière : vous croyez en Jésus, cela suffit, venez ! Il y aura des services à la hauteur de tout le monde. Et ce sera surement une belle aventure, qui nous renouvellera nous-mêmes dans notre vie de foi…

Dans une autre direction, nous devons faire effort pour les différents services de proximité, notamment à Mainvilliers, en attendant de trouver à remplacer M. & Mme Aubrun au presbytère (ce que nous cherchons activement), mais aussi dans les autres lieux de la paroisse. Il s’agit du fleurissement de l’église ; du ménage (environ tous les deux mois) et de l’entretien ; de la mise à jour de l’affichage et des prospectus ; de l’accueil à l’église avant la messe (et pendant, pour les retardataires) ; de la transmission des informations ; d’organiser de temps en temps un petit « évènement », par exemple une soirée pizza-film, une crêpe-party, pour développer les relations amicales et gratuites.

Des réunions seront organisées localement avec toutes les personnes qui sont prêtes à prendre un service, même minime, pour que nous églises soient plus vivantes et accueillantes.

Père Pascal Desquilbet, CCN