HÔTE DE L'EGLISE EN ALGERIE

Dimanche, 05 Juin 2011 00:00 Administrateur
Imprimer
Invité par Mrg Paul Desfarges, et encouragé par le responsable de la communauté du Chemin-Neuf, je suis venu en Algérie rencontrer et découvrir l’Eglise du diocèse de Constantine et d’Hippone pendant 15 jours (Constantine, Skikda, Annaba, Batna, Béjaïa ).


Mes premières impressions furent de ressentir cette Eglise comme une « Eglise de la crèche » et j’ai médité cette parole de l’Evangile selon Luc : « Parce qu’il n’y avait pas de place  pour eux dans la salle d’hôte…elle le déposa dans une mangeoire. ».
J’ai lu par la suite dans la sacristie de la basilique d’Hippone (Annaba), avant la messe de Notre Dame d’Afrique le 30 avril, que cela rejoignait la devise de l’évêque.

Une Eglise de la crèche, cachée mais illuminée de l’intérieur, qui attire des ‘‘bergers’’ natifs du pays, des algériens travaillés par L’Esprit Saint.  Cette Eglise crée un petit appel d’air, un souffle ténu, une brise légère d’Esprit Saint parmi les croyants en Dieu de ce pays. Comme le prophète Elie de la Bible (1 Rois 19), certains sont appelés à héberger dans la grotte/crèche de leur cœur  cette Présence Divine et à adhérer à l’Evangile puis à l’Eglise. Cela me rappelle un verset du Coran : « C’est Dieu qui a fait descendre la Présence Divine (Sakîna) dans le cœur des croyants, afin qu’ils ajoutent une foi à leur foi. » (Al-Fath. Coran 48,4)

Une Eglise qui accueille aussi  des jeunes de passage, comme les ‘‘mages’’, avec leurs  richesses spirituelles et leur joie : je veux parler de ces nombreux étudiants des pays du sud-saharien. Ils demeurent en Algérie quelques années et retrempent leur foi chrétienne au contact d’une société musulmane.

J’espère dans la foi que ce souffle saint va aussi  attirer de nouveaux membres qui pourront relayer les « bons et fidèles serviteurs » (fidèles-laïcs ou religieuses et prêtres) en mission en Algérie depuis plusieurs décennies et qui ont traversé toutes les épreuves avec ce peuple.

En étant l’hôte de cette Eglise, j’ai reçu de la joie spirituelle, je vais la partager ici avec les chrétiens : c’est un peu de la Gloire de Dieu qui paraît. « Votre vie est cachée avec le Christ en Dieu. Quant le Christ, votre vie, paraîtra, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui en pleine gloire » (Colossiens 3, 3)

Père Bruno Vuillaume, CCN
Mise à jour le Samedi, 25 Juillet 2015 19:42