DES PENTECÔTES…

Jeudi, 05 Juin 2014 00:00 Florence
Imprimer
Nous venons de célébrer la confirmation d’une trentaine de jeunes et adultes de la paroisse et du doyenné, et si je n’ai pu personnellement y être présent, j’y étais très uni par la prière, et j’ai eu, ensuite, de nombreux échos de la beauté de cette célébration, qui n’était pas seulement belle esthétiquement, mais plus encore spirituellement. Les confirmands étaient - m’a-t-on dit - très émus, et toute l’assemblée participait avec une belle ferveur, par les chants, la musique, la prière, le silence, la joie, l’amour... Tous les ingrédients d’une vraie ‘pentecôte’, qui est un peu le mystère célébré dans le sacrement de la confirmation... Merci à tous ceux qui en ont été les acteurs.

Ce sacrement est sans doute trop peu connu... Alors que le baptême continue à être un point de repère important pour l’entrée dans la vie chrétienne, comme signe de la naissance à la vie d’enfant de Dieu, la confirmation, elle, reste souvent dans les esprits comme un flou informe, si ce n’est un oubli complet ! En fait, elle signifie la croissance du disciple ; et si le baptême est comme la Pâque du chrétien, la confirmation correspond à sa Pentecôte : une effusion de joie et d’amour, un désir d’annoncer la bonne nouvelle de Jésus vivant qui nous pousse vers les autres...

Alors puisque nous allons bientôt célébrer la fête de la Pentecôte, demandons la grâce d’être renouvelés dans notre sacrement de confirmation, pour être affermis dans la croissance spirituelle, et ne pas en rester à l’état de bébé... ! Comment cela ? Voici une piste concrète : au cœur du parcours Alpha, beaucoup d'adultes demandent le « baptême dans l'Esprit Saint » ; voici une façon de l'accueillir vraiment, avec la force d'évangéliser. Le cas échéant, ce peut être aussi l’occasion de demander à recevoir ce sacrement.

Le 15 juin, nous aurons notre dimanche communautaire à Amilly, suivi de l’apéritif et du repas à la salle des fêtes, avec un après-midi festif qui est en préparation... Et enfin le pèlerinage du 22 juin à Lisieux, pour tous ceux qui pourront y participer. La petite Thérèse nous aidera à nous plonger dans l’amour de Jésus, et le désir de « sauver les âmes », non par des œuvres grandioses, mais par sa ‘petite voie’ : l’acceptation de nos faiblesses, pour nous laisser aimer tels que nous sommes, en toute confiance à Celui qui est le Tout-Amour.

Père Pascal Desquilbet, CCN

Mise à jour le Samedi, 25 Juillet 2015 19:20